Imprimer Envoyer cet article à un ami


Station de tourisme


Fouesnant obtient le classement « Station de tourisme »

Par décret du 17 novembre 2011, la commune de Fouesnant-les Glénan a été classée comme station de tourisme. Fouesnant-les Glénan est la première commune du Finistère ainsi classée après la réforme du classement des communes touristiques et des stations classées de tourisme, introduite par la loi du 14 avril 2006, qui a créé un nouveau régime juridique offrant un véritable statut aux communes touristiques. C’est cette nouvelle dénomination qui remplace le classement « station balnéaire ». Pour la commune, c’est une reconnaissance de la politique volontariste menée depuis plusieurs années sur le territoire fouesnantais qui consiste à mettre en place une véritable stratégie de développement à long terme pour la commune.

 

Qu’est ce qu’une station de tourisme ?

Une station de tourisme est définie par des critères sélectifs et exigeants qui concernent la diversité des modes d’hébergements, la qualité de l’animation, la qualité environnementale, etc. C’est cette nouvelle dénomination qui remplace le classement « station balnéaire ». Les communes qui mettent en œuvre une politique active d’accueil, d’information et de promotion touristiques visant à assurer une fréquentation plurisaisonnière et à mettre en valeur leurs ressources naturelles, patrimoniales, leurs animations culturelles et sportives, peuvent être classées station de tourisme. L’esprit qui prévaut à la définition de la station classée est articulé sur l’excellence, la plurisaisonnalité, la pérennité.
 

Comment ce classement est il attribué ?

Seules les communes ayant obtenu au préalable la dénomination en commune touristique peuvent demander leur classement en station de tourisme. La commune de Fouesnant avait obtenu cette dénomination en mars 2010. Le préfet dispose d’un délai de six mois, à compter de la date de réception du dossier complet, pour instruire le dossier de demande de classement en station de tourisme. Puis il transmet le dossier, accompagné d’un avis de synthèse, au ministre chargé du tourisme, qui dispose également d’un délai de six mois. A l’issue de cette instruction, le ministre chargé du tourisme propose au Premier ministre un projet de décret ou transmet au préfet une lettre motivée de rejet de la demande. Fouesnant avait déposé sa candidature auprès du Préfet du Finistère en novembre 2010. Le classement est valable 12 ans.
 

Pourquoi Fouesnant-les Glénan ?

Depuis longtemps, une politique volontariste en faveur du développement du tourisme a été mise en œuvre à Fouesnant‐les Glénan. Des services publics locaux se sont développés, de nouveaux équipements structurants ont vu le jour autant pour les Fouesnantais que pour les touristes (par exemple le centre aqualudique « les Balnéides » et le Centre des arts et des congrès, « l’Archipel »…). Ce développement s’est fait dans le respect du cadre naturel, le plus grand atout du territoire. En effet, un tiers de la surface communale est classée en zone naturelle (dont 2 sites Natura 2000). La commune dispose également de 17 km de côtes dont 14 de plages. Les objectifs de cette stratégie de développement sont de renforcer l’attractivité de Fouesnant‐les Glénan et la satisfaction des visiteurs, accompagner les évolutions du marché et conquérir de nouvelles clientèles.
 
 

Les atouts du dossier fouesnantais

La commune a mis en avant les thématiques sport, culture et patrimoine, gastronomie. Cette demande de classement s’inscrit dans une logique de développement touristique. Au fil des ans, la ville est devenue une destination incontournable dans le paysage touristique breton. Avec 13 500 lits touristiques marchands, Fouesnant‐les Glénan est la première destination du département du Finistère. La fréquentation peut atteindre 45 000 résidents au cœur de la saison touristique. Fouesnant‐les Glénan est une destination de villégiature, base logistique pour la découverte de la Bretagne Sud, en raison de la proximité de loisirs balnéaires et culturels. Les équipements de la station répondent à des évolutions fortes de la demande touristique :
‐ des vacances de repos plus que de découverte,
‐ importance de temps partagés en famille,
‐ choix de « valeurs sûres »,
‐ importance de la mer, de l’environnement et des valeurs écologiques.
 
 

Un travail transversal

Ce classement est une reconnaissance des efforts accomplis par la commune et les acteurs touristiques et économiques depuis plusieurs années. C’est l’aboutissement d’un long travail et d’une politique active menée pour le développement de l’activité économique touristique, la mise en œuvre d’investissements et d’équipements tout en tenant compte des principes du développement durable, et de l’amélioration du cadre de vie… « Cette dénomination récompense l’action communale, l’investissement au quotidien des professionnels du tourisme et le dynamisme des associations. Cette démarche d’excellence est très transversale entre tous les acteurs » souligne Roger Le Goff, maire de Fouesnant-les Glénan.
Ce classement renforce le potentiel touristique de la commune (et de la communauté de communes) et pourrait permettre le développement d’activités liées au secteur du tourisme, moteur de l’économie locale.