Imprimer Envoyer cet article à un ami


La plage du Cap-Coz


Située au fond de la Baie de la Forêt, plein sud, c’est une plage de sable fin.

Le Cap-Coz (Vieux Cap)est un étroit cordon de sable qui se termine à l’Est par un petit îlot rocheux. Son profil a très sensiblement varié depuis 1840 sous l’effet de modifications successives de la dynamique des houles.

En effet, si le cadastre de 1840 dessine le Cap-Coz en trait continu, une carte de l’Atlas du Ministère de l’Intérieur levée entre 1850 et 1880 montre que le Cap-Coz s’est rompu et qu’il n’est plus relié au continent. Un autre plan des Archives Départementales, montre avec certitude que le cordon était en fait reformé en 1878. Cette émersion du Cap-Coz serait la conséquence de la modification de l’hydraulique par les endigages réalisés à Penfoulic.

La vieille digue (1840) et la grande digue (1871) seraient les principales responsables de la consolidation du Cap-Coz. En soustrayant un important volume d’eau à la chasse de marée descendante, elles ont diminué l’érosion. Le sable s’est alors déposé pour engraisser la barre encore immergée qui était en train de se construire par l’action de la houle. Ce phénomène s’est auto-amplifié pour aboutir à la reconstitution du Cap-Coz. L’abri ainsi formé au Nord de la barre sableuse a favorisé le dépôt de la vase pour constituer un milieu particulièrement riche sur le plan écologique.

L’urbanisation du Cap-Coz est assez dense et relativement récente : un plan de 1901 montre un cordon très étroit sans aucune maison, sauf à la pointe, comme on peut déjà le voir sur le cadastre de 1840.

Le Cap-Coz qui ferme la Baie de la Forêt est très protégé des vents dominants par la Pointe de Beg-Meil. Il reste en revanche très exposé aux vents de Sud et Sud-Ouest. Ainsi, il n’est pas rare encore aujourd’hui que les eaux passent par-dessus le cordon à l’occasion de fortes tempêtes d’hiver.

Plage du Cap-Coz Poste de secours 02.98.56.19.87